Nataliia Avramova.jpg
2020
Nataliia Avramova, doctorante en musicologie

Nataliia Avramova (Osypchuk), née en Ukraine en 1977, est étudiante au programme de doctorat en musicologie à l’Université de Montréal depuis 2019. Jusqu’en 2011, elle avait fait des études en musicologie et en interprétation du piano en Ukraine, puis rédigé une thèse sur l’œuvre de Samuel Barber. Le sujet de sa recherche actuelle, dans laquelle Auguste Descarries occupe une place de choix, porte sur la musique québécoise et s’intitule provisoirement : « Les échanges entre les musiciens québécois et les compositeurs russes établis en Europe occidentale (1900-1950) ».

Ce travail vise à considérer les liens qui se sont créés entre un groupe de musiciens québécois d’une part, tels Alfred Laliberté, Auguste Descarries, Rodolphe Mathieu et Bernard Pinsonneault, et un groupe de musiciens russes d’autre part – des personnalités de premier plan –, comme Alexandre Scriabine, Nicolas Medtner, Sergueï Rachmaninov et Alexandre Glazounov.

Engagée dans un travail d’auxiliaire de recherche, Nataliia Avramova rédige et révise les articles de l’encyclopédie Wikipédia liés à son sujet principal (en français, en anglais et en russe). En outre, elle participe à des conférences ayant pour but de transmettre l’héritage musical du Québec. Enfin, elle s’intéresse à la musique de Descarries non seulement à titre de chercheuse, mais aussi de pianiste, reconnaissant dans les œuvres du compositeur la manifestation d’un bon goût, un sentiment du beau et une grande compétence sur le plan musical.


 

Crédit photo : Svetlana Klempner