Search

« Auguste Descarries et l'enseignement du piano à Montréal de 1930 à 1956 »

Updated: Sep 27

Après un an et demi d'attente, c'est finalement le vendredi 17 septembre 2021 qu'a eu lieu la conférence « Auguste Descarries et l'enseignement du piano à Montréal de 1930 à 1956 », donnée par François de Médicis, musicologue, et Nataliia Avramova, doctorante en musicologie à l'Université de Montréal.

Une évaluation des conditions sanitaires a mené l'ADMAD à présenter la conférence sur Zoom. Une vingtaine de personnes ont pris part à l'événement qui a duré près d'une heure trente, incluant une période de questions, quelques annonces de la présidente ainsi que la remise des bourses annuelles (1000 $) par Francine Descarries.

Cette année, Jean-Frédéric Hénault-Rondeau a été récompensé pour les multiples facettes de son travail à titre de gestionnaire, celui-ci incluant entre autres la refonte du site web de l'association, favorisant ainsi de meilleurs contact avec nos publics. Nataliia Avramova a obtenu la bourse de 2020 pour ses recherches sur Auguste Descarries et les musiciens québécois qui ont été formés à l'école russe de Paris au début du siècle dernier. Rappelons qu'en 2019, l'ADMAD a accordé la bourse à Julien Proulx, chef de l'Orchestre symphonique de Drummondville, lequel avait édité en partition moderne la Rhapsodie canadienne de Descarries dans sa version pour petit orchestre.

Le lendemain de la conférence, la vice-présidente de l'Association, Danièle Letocha, a écrit : « La recherche sérieuse se poursuit. [...] Le cas Descarries aura servi à dessiner nettement et objectivement le milieu musical canadien-français de cette période ».



39 views0 comments